Les 5,6 et 7 juillet derniers se tenait la Fête du Pays Pagan à Guissény… et oui, c’est déjà si loin !!!
J’ai eu le plaisir d’animer un stage d’initiation au sténopé durant la journée du samedi.
J’espère que mes stagiaires deviendront des sténopistes avertis; en tous les cas leur travaux méritent d’être montrés et vus.Je n’ai pas réussi à récupérer des scans de toutes les photos réalisées mais voici au moins les photos de deux stagiaires:

Dans le désordre, les photos de Rozenn:

rozenn_1

rozenn_2rozenn_3Et celles de Marie-Lise :

marie-lise_1marie-lise_2marie-lise_3marie-lise_4C’était mon premier stage… et j’espère que ce n’était pas le dernier 🙂

Un p'tit coup de zef...

Efke 25 / Holga 120WPC

Le développement de plusieurs pellicules différentes tant en sensibilté qu’en type ou marque m’a permis de fixer un peu ma méthode. Comme je l’écrivais dans mon dernier billet, j’ai opté pour le stand-développement, avec quelques aménagements : je retourne la cuve une quinzaine de fois juste après l’avoir remplie. Je laisse au repos une demi-heure au bout de laquelle je vidange la cuve pour la remplir à nouveau avec la solution pour une nouvelle demi-heure de repos. Ne me demandez pas comment cela fonctionne, je peux juste vous affirmer que cela améliore l’accutance (au moins c’est mon avis, mais j’ai tendance à le partager assez facilement).

Promis, dès que j’ai le temps je vous fait un vrai tutoriel avec des photos et tout le bazar.

J'aime les galets #1

HP5+ / Pentacon Six + Biometar 80mm

Cumulus, cumulus... de beau temps !

Fuji Neopan Acros 100 / Yashica Mat 124 + filtre orange

Seven in the sky

Fuji Neopan Acros 100 / Zeiss Ikon Super Ikonta

Le développement au café, ça marche, OK… mais retourner régulièrement la cuve pendant 20 minutes ne m’enchante guère. Rassemblant mes neurones encore valides, j’ai bien réfléchi (si, si, je vous assure que cela m’arrive) et je me suis dit que si le cafénol est un révélateur comme un autre, on doit pouvoir l’utiliser en stand-développement. Comme j’avais quelques films à développer et ni le temps ni la patience de rester 20 minutes près de la cuve pour la retourner, j’ai tenté l’expérience et… ça marche !

Temps de développement : 1 heure au repos complet après avoir rempli la cuve et tapoté celle-ci pour éliminer les bulles.

Grande marée #2