Le développement au café, ça marche, OK… mais retourner régulièrement la cuve pendant 20 minutes ne m’enchante guère. Rassemblant mes neurones encore valides, j’ai bien réfléchi (si, si, je vous assure que cela m’arrive) et je me suis dit que si le cafénol est un révélateur comme un autre, on doit pouvoir l’utiliser en stand-développement. Comme j’avais quelques films à développer et ni le temps ni la patience de rester 20 minutes près de la cuve pour la retourner, j’ai tenté l’expérience et… ça marche !

Temps de développement : 1 heure au repos complet après avoir rempli la cuve et tapoté celle-ci pour éliminer les bulles.

Grande marée #2

5 thoughts on “Un café allongé svp !!!

  1. Ola lukaz, dis donc, tes shoots au pinhole seraient pas fait avec un Holga WPC? faudrait songer à lui raboter l’oeil un peu. c’est aps trop cerclage visible sur tes photos.
    Steven avais fait des photos de son WPC modififé, je peux retrouver ça si tu veux.

  2. C’est bien du Holga 120 WPC et je te remercie pour le conseil.
    Je connais la « manip » à faire pour supprimer le vignettage… mais je n’a pas l’intention de le faire car c’est un peu la signature de l’appareil et je trouve que cela ferme bien les images.

  3. Un magnifique sténopé ! BRAVO.
    Oui, ce vignettage est un peu la signature du Holga et apporte un certain charme, donc à ne pas virer !

    Bon, pour moi, ce sera un avec sucre ! ;o)

    A+

  4. Merci Joël !
    Je suis content de voir que je ne suis pas le seul au monde à ne pas vouloir supprimer le vignettage de mon 120 WPC…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *